Nous avons souvent des questions sur l’intérêt de ce former à l’intelligence émotionnelle. Beaucoup d’entre vous pensent que ces compétences sont innées et qu’il est par conséquent difficile de les acquérir dans une formation. 

Certaines personnes semble posséder naturellement une forte intelligence émotionnelle mais il est aussi possible de se former pour développer son intelligence émotionnelle.

Voici quelques élements pour vous en convaincre. 

Emotions et âge

Les recherches en neurosciences ont établi que plus nous avançons en âge, mieux nous gérons nos émotions.
En vieillissant, il semble que nous interprétions plus positivement les événements de notre vie et définissions mieux les priorités concernant nos valeurs et besoins. Or ce sont ces besoins satisfaits ou non satisfaitsles qui générent les émotions. En nous concentrant sur des besoins essentiels, nous pouvons donc réguler les émotions.

Se former améliore son intelligence émotionnelle

Différentes études conduites à l’Université de Louvain en Belgique par Ilios KOTSOU (Intelligence émotionnelle et management – Ed. DeBoek Supérieur), tendent à montrer qu’il est possible de développer son intelligence émotionnelle en se formant.
Les résultats d’une première étude indiquent que les personnes formées éprouvaient un plus fort désir de coopération et d’harmonie sociale.
Dans une autre étude, des simulations de conflits entre colocataires ou collègues ont été filmées.  Des « juges », professionnels des RH, ont visionné les vidéos.  A la suite du visionnage, les juges devaient choisir quels candidats ils souhaitaient recruter. Ils ont montré une large préférence pour les personnes préalablement formées par rapport à ceux qui ne l’avaient pas été.

Les compétences émotionnelles d’autres groupes ayant suivi une formation ont été évalués par un conjoint ou un ami proche. La comparaison avec un groupe témoin non formé montre des résultats meilleurs.
La formation aux compétences relationnelles a également réduit le stress perçu, le stress biologique (mesuré par un dosage de l’hormone du stress : le cortisol) et les plaintes somatiques.
Les personnes formées éprouvaient une plus grande satisfaction dans la vie y compris professionnelle et dans leurs relations.

En outre et sous réserve d’être confirmée avec un plus grand échantillon, ces études montrent que l’amélioration des compétences émotionnelles ne dépend ni de l’âge, ni du sexe, ni même des compétences cognitives

Développer son intelligence émotionnelle

La durée de formations était assez courte. Elle allait de quelques jours à quelques heures sur plusieurs semaines. Des outils étaient remis aux participants et un suivi régulier était assuré dans leur utilisation.

Ces résultats semblent donc montrer qu’il est possible de développer nos compétences émotionnelles et de changer notre comportement quotidien à tout âge.

L’intelligence émotionnelle est utile tant dans notre vie personnelle (bonheur, santé) que professionnelle (relations humaines, employabilité, performances, etc.). Développons là.

nous contacter

Téléphone : 02 40 61 34 94

Mobile : 06 11 32 09 06

… ou être rappelé(e)