Le DISC est un outil souvent évoqué à défaut d’être bien connu. Plusieurs outils différents se réclament de la méthode et vous proposent votre TEST DISC. Néanmoins, malgré cette appellation souvent vue sur les réseaux sociaux, et même si depuis plusieurs mois, nous avons pris l’habitude de nous faire tester,  il convient de bien comprendre que le DISC n’est pas à proprement parler un test. Voici pourquoi…

Le DISC : quelques rappels

Marston DISC

Le DISC trouve son origine dans les travaux de William Moulton Marston et plus particulièrement dans son ouvrage « Emotions of Normal People » publié en 1928. Marston avait alors classé les types de comportements selon 2 axes selon le schéma suivant.

>>> Lire l’article sur Marston

Ces travaux ont été complétés par Walter Clarke et par John Cleaver qui ont formalisé son utilisation et créé les premiers questionnaires permettant l’exploitation du profil DISC.

Styles de Carl Gustave Jung

 

 

Dans certains outils DISC (mais pas tous), ces travaux ont été complétés par les apports de Carl Gustav Jung sur les types psychologiques. C’est le cas de la Méthode AEC DISC connue aussi sous le nom de Méthode des Couleurs® ou Méthode Arc-en-Ciel®. C’est en nous appuyant sur cette méthode que nous avons rédigé cet article et c’est avec celle-ci qu’il faut l’exploiter.

>>> Découvrir les spécificités de la Méthode des Couleurs DISC

Principaux Styles du DISC

Chaque personne possède les quatre types de comportement à des degrés d’intensité variables. Il est d’usage à des fins pédagogiques de simplifier et de présenter les 4, puis 8 styles principaux du DISC. Ces 8 styles sont résumés dans la figure ci-contre.
Cette approche caricaturale demande bien sûr à être nuancée et affinée au fur et à mesure de l’initiation à l’outil. 

 

Les 8 styles de la méthode DISC AEC

Questionnaire pour test DISC

Même si les réponses ne sont pas quantifiées, le questionnaire DISC est un point capital pour déterminer votre profil DISC. Tous les outils se réclamant du DISC n’utilisent ni le même questionnaire ni le même algorithme de calcul pour tracer votre profil (notamment le style naturel). Ceci n’est pas anodin pour définir un profil « juste ».
La Méthode des Couleurs AEC DISC utilise le questionnaire de Cleaver Company, créateur de la version originelle du questionnaire du DISC de Marston.

Résultats du « test » DISC

Après avoir complété le questionnaire en ligne, vous recevez généralement un profil DISC rassemblant les informations suivantes.

  • Votre Style Naturel qui indique ce que vous êtes
  • Votre Style adapté qui montre ce que vous paraissez être (en réponse à l’environnement professionnel par exemple).
  • Des Graphes d’indicateurs spécifiques qui font loupe sur certains aspects du comportement
  • La Roue AEC DISC où sont positionnés vos styles naturel et adapté
  • Les Valeurs qui pondèrent ou renforcent les couleurs
Profil AEC DISC

Définition d’un « test »

Le dictionnaire Larousse nous donne les définitions suivantes pour le mot « test » :
« Examen, ou épreuve standardisée et étalonnée, permettant d’évaluer des aptitudes physiques ou psychologiques chez un individu donné »

Ou encore…
« Épreuve psychologique impliquant une tâche à remplir identique pour tous les sujets, des conditions d’application rigoureuses et une technique précise pour l’appréciation du succès ou de l’échec. (Il existe des tests de niveau et des tests projectifs.) »

En ce sens, le DISC n’est pas un test. En effet, si la méthode (le questionnaire) est standardisée, les résultats obtenus à partir du questionnaire DISC ne le sont en aucun cas.  A l’examen d’un profil DISC, il n’y a aucune appréciation de succès ou d’échec qui vaille.

Le DISC n’est pas le COVID.  Il n’y a pas de positif ou de négatif.
Et le passage du test est moins désagréable !

Ce que ne dit pas le DISC

Le DISC ne mesure pas l’intelligence d’une personne. Le DISC n’est pas un test de QI ; si tant est que le QI évalue l’intelligence. Nous savons depuis les travaux de Howard Gardner que les spécialistes s’accordent à reconnaitre plusieurs types d’intelligences.

>>> Découvrir la théorie des intelligences multiples

Le DISC ne donne aucune indication sur les « valeurs » d’une personne. Le DISC indique la façon dont nous faisons les choses. Il n’indique pas pourquoi nous les faisons. Dans le profil AEC DISC, les valeurs issues des travaux de Eduard Spranger apportent une idée de ce Pourquoi. Elles permettent de pondérer ou de renforcer les couleurs et sont donc particulièrement utiles.

Le DISC ne mesure pas les compétences et l’expérience d’une personne. On retrouve des profils similaires chez des autodidactes et chez des diplômés de grandes écoles, chez de jeunes débutants et des managers chevronnés.

Le DISC ne donne pas d’information sur l’éducation et la formation. Bien que la formation et surtout l’éducation puisse avoir une influence sur le comportement, il n’y a pas de corrélation directe et on retrouve des profils identiques pour des personnes ayant suivi des cursus totalement différents.

Le DISC ne prend en compte que les comportements observables. L’être humain est beaucoup plus complexe pour être réduit à ces simples observations. C’est d’ailleurs pourquoi le DISC ne peut être considéré comme un test de personnalité – encore un test.

Ce que nous dit le DISC

Comme mentionné précédemment, le DISC ou le langage des couleurs qui lui est associé est un langage observable. Il reflète notre style de comportement préférentiel. Notre comportement est la façon dont nous faisons les choses. Il est illustré par le non-verbal et le verbal.

Le langage des couleurs est un langage neutre. Il ne mentionne pas de notions de bien ou de mal. Il décrit seulement les différences entre la façon dont chacun de nous approche les autres personnes, les problèmes, les prises de décision ou les procédures. Chaque type peut être efficace à sa façon. Cette efficacité se manifeste de façons différentes selon les individus et les situations. Ce point est fondamental car il établit qu’il n’y a pas, a priori, de bons ou de mauvais profil.

Enfin, comme le souligne Patrice Fabart, créateur de la Méthode AEC DISC, dans son livre « Révélez le manager qui est en vous » « Le langage des couleurs est un langage silencieux. Personne n’aime être mis dans une catégorie. C’est en le mettant en pratique que vous démontrerez votre connaissance du langage ».
Patrice Fabart entend par là que la meilleure façon d’utiliser le DISC est de simplement apprendre à parler le langage de son interlocuteur et de s’y adapter.

>>> Relire notre article sur les profils DISC

Interprétation du « test » DISC

  • La couleur dominante : C’est bien sûr la plus importante mais elle doit être nuancée par les autres couleurs et notamment par sa couleur opposée.
  • Les autres couleurs : les couleurs ont toutes une influence. Le profil DISC doit être vue de façon dynamique en examinant toutes les couleurs.
  • Les valeurs : Etablies par quelques questions sur le même questionnaire, elles permettent de pondérer ou de renforcer les couleurs.

La présentation courante en 4 styles ou 8 ou 15 ou 16 est forcément schématique. Chaque profil est différent. Il y aurait théoriquement 1004 (100x100x100x100) possibilités.
L’être humain est encore plus riche et le meilleur des outils DISC ne peut prétendre le refléter dans son intégralité.

« Aucune méthodologie expérimentale n’a jamais réussi et ne réussira jamais à rendre l’essence de l’âme, ni même à donner une représentation suffisamment fidèle de ses manifestations complexes. » 

Carl Gustav JUNG

Bonnes ou mauvaises réponses au test DISC ? Bon ou mauvais profil DISC ?

A la lecture de cet article, vous aurez compris que le test DISC n’est pas un vulgaire QCM qu’on valide avec un masque de correction. Le DISC ne donne pas de réponse Vrai/Faux, Blanc/Noir.

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Et il n’y a pas de bons ou de mauvais profils.

De même, la richesse de l’outil ne se résume pas à quelques livrables, à quelques illustrations. Même si certains fournisseurs font preuve de beaucoup de créativité pour vous vendre de jolis graphiques sous forme d’histogrammes, de radar, de totems animaliers ou autres, ce n’est qu’une infine partie de la puissance de l’outil.

Débriefer votre profil DISC

Si le contenu littéraire de votre profil est également important, il ne peut couvrir toutes les nuances de chaque comportement et ne remplace en aucun cas, l’expertise d’un consultant formé à la méthode DISC pendant plusieurs jours.
Un débriefing personnalisé vous permet seul de restituer la dynamique existante entre les couleurs entre elles, entre les styles naturel et adapté, entre couleurs et valeurs et de vous faire progresser.

 Se former au DISC

Alors non,  le DISC n’est pas un examen et encore moins un concours. Tout le monde est admis, chacun dans sa spécialité.
Le DISC n’est donc définitivement pas un test. Il est bien plus que cela et c’est vous qui en faîtes toute la valeur.

Alors envie de connaître votre profil ? Envie de vous former ? Contactez-nous.